Lapsus d\’Andry Rajoelina : \ »Une amnistie générale…\ » – 26 juin 2011

Andry Rajoelina, devenu Président de la Haute Autorité de la Transition de la République de Madagascar après son putsch militaire de mars 2009 qui renversa le Président démocratiquement élu Marc Ravalomanana (devenu, comme beaucoup d’autres, exilé politique), fait une allocution à l\’occasion de la célébration de la fête nationale.

\ »On accorde une amnistie générale à ceux qui ont plus de 65 ans, à l\’exception de ceux qui ont commis des crimes, surtout de sang.\ » [grâce]

Cette annonce ayant eu l’effet d’une bombe dans un contexte de sortie de crise, le porte-parole du gouvernement précisa quelques heures plus tard qu’il s’agissait d\’une grâce et non d\’une amnistie, et même de deux catégories de grâce : l’une accordant une réduction de peine de trois mois pour les délits et l’autre concernant les condamnés et détenus âgés de plus de 65 ans, ce qui rendait possible le retour de certains ex-ministres exilés.

Source : 26 juin 2011, Iavoloha, Madagascar.

juin 26, 2011
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?