Lapsus d\’Alain Juppé: \ »Discrimination politique\ » – 19 novembre 2006

\"\"Alain Juppé, maire de Bordeaux, est interviewé, en novembre 2006, sur la position de Michèle Alliot-Marie, qui a dit s’opposer à toute discrimination, y compris la discrimination positive envisagée pour remédier à certaines inégalités.

\ »Michèle Alliot-Marie a soulevé de vraies questions : quelle est la différence entre discrimination politique… pardon, positive…\ »

Michèle Alliot-Marie appartient, comme lui, à la tendance chiraco-gaulliste de l’UMP, alors dominé par les partisans de Sarkozy. Elle est sur le point de se porter candidate aux primaires de son parti, où elle sera malmenée durant les forums de décembre. Juppé insinue-t-il que, tout étant déjà joué, elle subira une « discrimination politique », l’obligeant à renoncer à sa candidature, comme trois autres prétendants, pour laisser la voie libre à Nicolas Sarkozy ?

nov 19, 2006
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?