Lapsus de Condoleeza Rice: \ »Comme je le disais à mon mari\ » – Avril 2004

\"\"Condoleezza Rice, conseillère à la sécurité nationale du président des États-Unis, lors d’un dîner organisé, en avril 2004, par Philip Taubman, chef de bureau au New York Times, et son épouse.

\ »Comme je le disais à mon mari [my husb…] Comme je le disais au président Bush…\ »

Condoleezza Rice est déjà très liée à George Bush quand, en 2000, elle quitte son poste à l’université de Stanford pour devenir sa conseillère à la sécurité nationale puis, en 2004, sa secrétaire d’État. Certains commentateurs parlent même d’« union cérébrale » pour définir leur relation. Quand elle faisait partie de l’administration de Bush père, elle était souvent invitée chez les Bush et partageait avec Bush fils une même passion pour le sport. Sa fidélité fut appréciée quand Bush père échoua à se faire réélire en 1992. Dans le livre qu’il lui consacre en 2007, Glenn Kessler, correspondant diplomatique du Washington Post, la définit comme « la confidente » (The Confidante. Condoleezza Rice and the Creation of the Bush Legacy).

avr 1, 2004
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?