Lapsus de Dominique Voynet : \ »Le score de Nicolas Hulot … heu Eva Joly\ » – 22 novembre 2011

Dominique Voynet, maire de Montreuil, membre d’Europe Ecologie les Verts et ancienne candidate des Verts à la présidentielle (2002 et 2007), est interviewée sur le psychodrame qui, ces derniers jours, agite son parti. Sa candidate à la présidentielle, Eva Joly, a d’abord été tenue à l’écart des accords politiques (en vue d’obtenir une représentation nationale aux législatives de 2012) que son parti n’a pu passer avec le PS qu’au prix d’un recul sur le renoncement au nucléaire. Après avoir disparu durant quelque jours, elle a tardé à confirmer son soutien à François Hollande, s’il accède au deuxième tour de la présidentielle, ce qui entraîné la démission de son porte-parole et la critique de nombreux ténors écologistes. Eva Joly ne risque-t-elle pas de jeter l’éponge ? Voynet dit croire en sa totale détermination et fait mine de la soutenir, mais quand on évoque le risque d’un nouveau « 21 avril » qui évincerait la gauche du deuxième tour la soutient, elle trébuche :

(Lapsus à 7\’40\’\’ dans la vidéo)

\ »Ce qu’on attend de François Hollande, c’est qu’il soit à la hauteur de l’attente des électeurs pour que la question d’un 21 avril ne se pose pas. Si franchement, c’est le score de Nicolas Hulot… de Eva Joly qui seul permet à François Hollande d’éviter ce drame, alors c’est que ça ne va pas bien non plus de ce côté-là.\ »

Décidément, aucune disqualification ne semble devoir être épargnée à Eva Joly, puisque ce lapsus lui conteste même sa victoire sur Nicolas Hulot à la primaire écologiste… Tout se pataquès est plus largement significatif de l’immaturité chronique de ce mouvement politique et de son éternelle schizophrénie : défense sans concession des convictions versus nécessaires compromis politiques, coexistence de « khmers verts » à la radicalité marginalisante avec des élus prônant la participation à un gouvernement de gauche…

Source : 22 novembre 2011, Le Grand Journal, Canal+.

nov 22, 2011
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?