Lapsus de Georges Marchais : \ »Cela ne me branle pas …\ » – 28 décembre 1989

Georges Marchais, secrétaire général du Parti communiste français, est interrogé en duplex dans le journal d’Hervé Claude, en décembre 1989. Celui-ci lui demande s’il n’est pas ébranlé de voir les démocraties populaires de l’ancien bloc de l’Est rejeter le communisme.

\ »Non, cela ne me branle pas dans mes convictions communistes.\ » [ébranle]

Cette adhésion est aussi pragmatique qu’idéologique : le PC reçoit encore d’importants soutiens financiers et de l’aide logistique de la part de l’URSS.

Source : Journal de 20h Antenne 2 – 28 décembre 1989

déc 28, 1982
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?