Lapsus de Georges Marchais: \ »La droite doit se rassembler\ » – 2 mars 1989

Georges Marchais, secrétaire national du Parti communiste français, prône l’alliance avec le Parti socialiste pour les élections municipales de mars 1989.

\ »Il est inutile de dire avec force le 12 mars… qu’il (sic) est utile de dire !… Correction importante ! En politique, avec une faute pareille, je loupe le bac… Je répète donc pour la clarté de l’exposé qu’il est utile de dire avec force le 12 mars aux dirigeants socialistes : la droite doit se rassembler !… La gauche doit se rassembler et non se diviser, elle doit combattre la droite et non se compromettre avec elle.\ »

François Mitterrand a été réélu en mai 1988 et le PCF n’a obtenu que 25 sièges aux législatives qui ont suivi (contre 35 en 1986 et 44 en 1981). Georges Marchais a beau tenir le PS responsable du déclin du PC, il est bien obligé de jouer la carte de l’alliance pour les municipales, s’il veut ralentir la perte de ses élus locaux (qui s’aggravera encore). Il va donc au combat, mais manifestement à reculons…

mar 2, 1989
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?