Lapsus de Gilbert Collard : \ »Une femme qui l\’embrasserait…l\’embarrasserait\ » – 26 mai 2014

\"GilbertGilbert Collard, député FN, est interrogé, dans Mots Croisés (France 2), le 26 mai 2014, sur les revendications exorbitantes de son parti, au prétexte de son succès aux élections européennes : Marine Le Pen appelle à la dissolution de l’Assemblée Nationale, pourquoi pas Marine Le Pen nommée Premier ministre ?

Voir le lapsus (à 1h06\’10)

\ »Ce serait un drôle de couple. Pour le coup, il aurait une femme qui l’embrasserait… l’embrasserait… qui l’embarrasserait vraiment.\ »

Le baiser qui tue, assurément. Gilbert Collard semble avoir été impressionné par le feuilleton sentimental du Président, plus heureux en rebondissements amoureux qu’aux deux dernières élections.

Source : Mots Croisés sur France 2.

mai 26, 2014
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?