Lapsus de Jacques Chirac : \ »J\’ai porté plusieurs cassettes …\ » – Début 2000

\"LapsusJacques Chirac, alors président de la République, évoque, au début des années 2000, ses diverses fonctions de dirigeant :

\ »Au fil de ma carrière, j\’ai porté plusieurs cassettes…\ » [casquettes]

Les 22 et 23 septembre 2000, le quotidien Le Monde publie la confession posthume de Jean-Claude Méry, mort en 1999. Elle a été enregistrée par le journaliste et producteur indépendant Arnaud Hamelin, en 1996, sur une cassette vidéo.

Méry, ex-promoteur et ex-membre du comité central du RPR, sortait alors de quatre années de prison après sa condamnation dans le cadre de l\’affaire des HLM de la Ville de Paris. Dans cet enregistrement, il s\’accuse d\’avoir été le maître d\’œuvre du financement occulte du RPR, au vu et au su de Jacques Chirac. Il dit avoir été enjoint de se taire pour ne pas gêner la victoire de celui-ci à l\’élection présidentielle de 1995 et se plaint d\’avoir été abandonné depuis, voire de se sentir en danger.

Cette cassette, dont l\’original sera confié à son avocat Alain Belot qui la remettra au ministre de l\’Economie et des Finances Dominique Strauss-Kahn, est censée lui servir d\’« assurance-vie ».

Remerciement : Rue89
Source : Cité par Louis-Jean Calvet et Jean Véronis dans « Combat pour l\’Élysée. Paroles de prétendants », éd. du Seuil

jan 14, 2000
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?