Lapsus de Jean-François Copé: \ »Sûre d\’être nommée président de la République\ » – 11 juin 2012

Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, commente les résultats du premier tour des législatives qui profilent une majorité pour les socialistes.


Ségolène Royal, présidente de la République : le… par LeLab_E1

\ »Juste une remarque à propos de Ségolène Royal qui, elle, a fait exclusivement campagne sur le thème suivant : « Je suis sûre d\’être nommée députée et sûre d\’être nommée président de la République. » Elle oublie, comme un certain nombre d’autres d’ailleurs, ce petit détail : c’est qu’il faut passer par le suffrage universel.\ » [Présidente de l’Assemblée Nationale]

Ne serait-ce pas plutôt lui, dont on connaît l’ambition présidentielle pour 2017, qui oublie quelques « petits détails » qui se nomment François Fillon, Alain Juppé ou l’Association des Amis de Nicolas Sarkozy, récemment fondée en marge de l’UMP ?

La veille, déplorant l’absence de grand débat télévisé durant la campagne des législatives, Jean-François Copé avait déjà commis le lapsus suivant :

\ »Je continue de demander, matin, midi et soir, que M. Ayrault accepte un débat avec moi (…) Je réitère ma demande, il y a encore huit jours. Je suis près à débattre avec Monsieur Hollande à tout moment !… Avec Monsieur Ayrault, pardon, excusez-moi ! J’avais fait l’exercice avec Monsieur Hollande, il y a quelque mois, à ma modeste place, je m’empresse de vous le dire.\ »

\"\"

(lapsus à 2h59\’00)

Décidément, le Premier ministre Ayrault ne lui suffit pas. Seul le président de la République François Hollande serait un interlocuteur digne de sa propre ambition présidentielle !

Sources: \ »L\’invité de Jean-Pierre Elkabbach\ » du 11 juin 2012 sur Europe 1
Soirée électorale du 1er tour des élections législatives sur France 2

juin 15, 2012
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?