Lapsus de Jean Tibéri: \ »La merdaille de merveille\ » – Avril 1995

\"\"Jean Tibéri, maire de Paris, remet, en avril 1995, la médaille de vermeil de la Ville de Paris au dramaturge de l’absurde Eugène Ionesco.

\ »J’ai l’honneur de vous remettre la merdaille de merveille de la Ville…\ » [médaille de vermeil]

La cérémonie a lieu au Théâtre de la Huchette où La Cantatrice Chauve est jouée sans interruption depuis 1957. Le titre même de cette pièce provient d’un lapsus commis en répétition – lors de la création en 1950 – par l’acteur incarnant le personnage du pompier, au moment où il devait évoquer de nouveau l’« institutrice blonde » déjà mentionnée dans la scène VIII : « Le pompier. – À propos, et la cantatrice chauve ? Mme Smith. – Elle se coiffe toujours de la même manière. » (Scène X.)

avr 1, 1995
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?