Lapsus de John McCain: \ »Mes compagnons de captivité\ » – 8 octobre 2008

John McCain, candidat républicain à la présidence des États-Unis, intervient, en octobre 2008, lors d’un meeting de campagne.

\ »À travers tout le pays, c’est un agenda que j’ai mis en place avec mes compagnons de captivité\ » [fellow prisoners au lieu de fellow citizens = concitoyens]

John McCain est un vétéran de la guerre du Vietnam, où il fut prisonnier et maltraité pendant plus de cinq ans. Il se sent donc très proches de ses anciens compagnons de captivité dont il s’est, sur place, montré particulièrement solidaire (refus de libération anticipée). Mais ce lapsus est peut-être également motivé par le fait que son équipe de campagne et son électorat « l’enferment » dans de piètres méthodes pour dénigrer son concurrent..

oct 8, 2008
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?