Lapsus de Maxine Waters: \ »Cette libéralisation mènera à une nationalisation\ » – 22 mai 2008

Maxine Waters, représentante démocrate du 35e congrès de Californie, s’oppose dans un discours au Sénat, en mai 2008, aux compagnies pétrolières qui réclament plus de libertés financières et un accès plus large à certains territoires (offshores, Alaska…).

\ »Et devinez à quoi mènera cette libéralisation ? Cette libéralisation mènera à une nationalisation (Elle est soudain très gênée.) Euh… euh… ce sera… en fait… l’appropriation… et le gouvernement dirigera toutes vos compagnies.\ »

Elle s’est laissé dépasser par sa menace : aux États-Unis, le terme de « nationalisation » a une connotation communiste.

mai 22, 2008
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?