Lapsus de Michel Debré: \ »Cette haute nation de liberté\ » – 13 avril 1960

Michel Debré, Premier ministre sous la présidence du général De Gaulle, fait une allocution en avril 1960, durant son voyage dans les départements français d\’Algérie en guerre civile depuis 1954. Il s\’agit de calmer la colère manifestée, durant les journées insurrectionnelles de janvier 1960, par les pieds-noirs résolument opposés à la perspective de l\’autodétermination par tous les Algériens.

\ »Il fallait avant toute chose préciser une politique et s\’y tenir. C\’est ce qui a été fait clairement le 16 septembre et depuis lors. Ce jour-là, la France a déclaré solennellement qu\’elle luttait d\’abord pour pacifier, ensuite pour établir un régime neuf. Il appartiendra à tous les enfants de cette terre d\’en déterminer les principes par un libre choix: l\’autodétermination. Dans l\’idée même de France, de nation française, palpite cette haute nation de liberté.\ » [notion]

Les habitants de l\’Algérie ne vivent pas tous dans la même nation des Droits de l\’homme éprise de liberté. Les Algériens d\’origine musulmane ne bénéficient pas des mêmes libertés que les Algériens d\’origine européenne et sont notamment privés de la pleine citoyenneté française.

avr 13, 1960
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?