Lapsus de Mikhaïl Gorbatchev: \ »Pour la première fois, je vais vous dire la vérité \ » – 12 juin 1990

Mikhaïl Gorbatchev, secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique, intervient, en juin 1990, devant le Soviet suprême, huit mois après la chute du mur de Berlin.

\ »Camarades, pour la première fois, je vais vous dire la vérité… (Hilarité générale de l’assemblée.) Pour la dernière fois… Nous serions d’accord avec une Allemagne unifiée membre de l’OTAN, si les États-Unis acceptent qu’elle soit seulement membre associé.\ »

Cette proposition sera aussitôt rejetée par George Bush (père) qui n’accepte pas que l’URSS lui pose des conditions. Depuis 1985, Gorbatchev s’emploie vainement à réformer le système soviétique (accroissement de la liberté d’expression, Glasnost et Perestroïka).
À l’international, il se refuse à intervenir militairement dans les affaires intérieures des pays d’Europe de l’Est dont les régimes tombent les uns après les autres. L’année 1991 verra la dissolution du pacte de Varsovie et l’effondrement du régime totalitaire de l’URSS.

juin 12, 1990
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?