Lapsus de Najat Vallaud-Belkacem : « François Hollande sera candidat »

Najat Vallaud Belkacem lapsusNajat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, est l’invitée du 19/45 sur M6, le 11 avril 2016.

« François Hollande sera candidat à la présidence de la République et je pense même que nous avons de grandes chances de convaincre les Français lorsque nous arriverons à la fin du quinquennat avec le bilan de notre action. [Si François Hollande était candidat à la présidence de la République, je pense même que nous aurions de bonnes chances…] »

Le président Hollande ne cesse pourtant de dire qu’il conditionne sa candidature à la baisse toujours très hypothétique du chômage. Elle se justifiera, le lendemain 12 avril au micro de « Bourdin direct » sur BFM TV/RMC, en commettant un nouveau lapsus :

« C’est une formule évidemment qui était un souhait plus qu’un énoncé, mais je pense que vous aurez compris cela parfaitement dans mon propos. Oui, bien sûr je souhaite que François Hollande soit président… soit candidat d’abord – c’est la première étape – à la présidence et réélu, c’est évident. »

Par deux fois, vrais ou faux lapsus téléguidés par l’Elysée pour torpiller le projet d’une primaire à gauche à laquelle Hollande devrait se soumettre ?

avr 13, 2016
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?