Lapsus de Nicolas Sarkozy: \ »Ma détermination n\’a rien changé\ » – 16 novembre 2010

\"\"Nicolas Sarkozy, président de la République, est interrogé, en novembre 2010, sur la façon dont il vit sa charge et ce qu’a pu changer son exercice du pouvoir.

\ »Est-ce que j’ai eu des moments de découragement ? À la vérité, parfois, mais je dois convenir qu’ils ne durent pas longtemps […] C’est rude, mais au fond ma détermination n’a rien changé. Je suis obligé d’écouter et, en même temps, je dois bien reconnaître que sur les grands sujets, je deviens moins influençable. Parce que je vois, je crois, qu’il y a des choses que la France doit faire. Et que si je ne le fais pas, si je ne le dis pas, ça ne se fera pas et ce n’est pas l’idée que je me fais de mon travail.\ » [n’a changé en rien]

On sait que Sarkozy est friand de sondages. Ce lapsus traduit-il les résultats de ceux de l’automne 2010, selon lesquels plus de 60 % des citoyens n’ont pas confiance dans sa capacité à affronter les grands problèmes qui se posent à la France ?

nov 16, 2010
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?