Lapsus de Pierre Laurent : « Mélenchon, qui a été notre candidat en 2017″

Pierre Laurent lapsusPierre Laurent, réélu secrétaire national du PCF, le 5 juin 2016, au terme du 37éme Congrès tenu aux Docks de Paris à Aubervilliers, appelle, durant son discours de clôture, à une primaire citoyenne excluant la candidature de François Hollande pour faire gagner la gauche à la future élection présidentielle de 2017.

« Jean-Luc Mélenchon qui a été candidat, notre candidat en 2017, va dire… en 2012, pardon, va dire cet après-midi qu’il avance, que quoi qu’il arrive, il n’a pas de temps à perdre avec ces discussions. »

Jean-Luc Mélenchon a en effet choisi de rassembler au même moment ses partisans pour lancer sa campagne présidentielle lancée sans aucune concertation avec le PCF. Pierre Laurent a beau appeler à définir d’abord un projet commun en se gardant de tout culte de la personnalité, son lapsus est comme l’aveu d’échec annoncé de sa démarche, son peu de charisme personnel le disqualifiant d’entrée face au tribun Mélenchon pour représenter la gauche de la gauche.

Vidéo à 52’ 25’’:

juin 6, 2016
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?