Lapsus de Rachida Dati : \ »Un gode … code de bonne pratique\ » – 8 avril 2011

Rachida Dati, eurodéputée de la circonscription d’Île-de-France, maire du VIIe arrondissement de Paris, est interrogée, en avril 2011, à propos du débat sur la laïcité que l’UMP prévoit de tenir quelques jours plus tard, initiative contestée de toutes parts.


Nouveau lapsus de Rachida Dati : elle confond… par LePostfr

\ »Vous savez, parfois vous avez des codes ou des textes juridiques qui demandent à être plus adaptés, peut-être rédigés de manière plus claire. Donc pourquoi pas, c’est un gode… un code qui sera finalement un code de bonne pratique pour, effectivement, avoir la laïcité, principe fondateur de notre République, qui soit respectée dans la meilleure mesure possible.\ »

Et de deux (cf. son lapsus de septembre 2010) ! Jamais deux sans trois ? Un troisième lapsus sexuel (« Nicolas Sodomie ») lui sera effectivement attribué : c’est un faux, posté le 25 avril 2011 par deux auteurs de BD chargés d’égayer le site de La Charente libre. Trop tard… Si la presse se garde bien de reprendre cette blague de potaches, le faux lapsus fait tout de même le buzz sur internet, où le rectificatif publié le 27 avril par La Charente libre est complètement noyé dans la masse des sites qui colportent l’intox (en deuxième page et dix-huitième position sur Google).

Source : LCI – 8 avril 2011

avr 8, 2011
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?