Lapsus de Rémy Pflimlin: \ »Le mode de domination\ » – 4 mai 2011

\"\"Rémy Pflimlin, président de France Télévisions, le premier à avoir été directement nommé par le président Nicolas Sarkozy, est interviewé ce 4 mai 2011 dans les colonnes de Libération.

Libération. – N’êtes-vous pas victime du mode de nomination ?
Rémy Pflimlin. – Je ne me sens pas victime car j’ai quand même une histoire personnelle : ça fait vingt ans que je suis patron de presse, que je connais les grandeurs et servitudes de cette fonction […] Vous savez, le mode de domination
Libération. – Vous avez dit « domination »…
Rémy Pflimlin. – Nomination ! J’ai passé des oraux devant le CSA, devant l’Assemblée, ce n’est pas un paquet cadeau qu’on impose…

Complétant la loi de 1986 relative à la liberté de la communication, la loi sur la réforme de France Télévisions est entrée en vigueur en février 2009. À l’Assemblée comme au Sénat, certains représentants de la majorité ont refusé de la voter, s’inquiétant avec l’opposition du nouveau mode de nomination du président de France Télévisions (par le président de la République, après avis conforme du CSA et avis des Commissions des affaires culturelles des deux assemblées). Depuis sa prise de fonction en août 2010, Rémy Pflimlin est suspecté d’être aux ordres, notamment quand est annoncée, fin avril 2011, la suppression de deux émissions particulièrement libres de ton : Face aux Français de Guillaume Durand et Semaine critique de Franz-Olivier Giesbert.

mai 4, 2011
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?