Lapsus de Silvio Berlusconi: \ »La fin de la magistrature\ » – 4 mai 2011

\"\"Silvio Berlusconi, président du Conseil des ministres de la République d’Italie, met en avant, lors d’une interview télévisée en mai 2011, les difficultés que rencontre son projet de réforme de la justice.

\ »J’espère que, d’ici la fin de la magistrature, même dans un certain délai avant la fin de la magistrature, il sera possible de faire approuver une réforme, qui est indispensable.\ » [législature]

Silvio Berlusconi a de bonnes raisons de rêver à une utopique disparition de la magistrature… Car, en octobre 2009, la Cour constitutionnelle s’est déjà prononcée contre son immunité judiciaire. Il ne lui restait alors que son immunité pénale, en sorte qu’il pouvait ne pas se présenter à ses divers procès (pour corruption, faux, fraude fiscale, abus de biens sociaux et affaires de moeurs). Cette immunité pénale sautera à son tour quand les Italiens voteront massivement Non au triple référendum (poursuite du nucléaire, privatisation de l’eau et immunité des ministres), cinq semaines après ce lapsus.

mai 4, 2011
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?