Lapsus d’Emmanuel Macron : « L’île de la Guyane »

Emmanuel Macron GuyaneEmmanuel Macron, candidat du mouvement En Marche ! à l’élection présidentielle, fait campagne le 26 mars 2017 à La Réunion, d’où il commente les troubles survenus en Guyane.

« Ce qui se passe en Guyane en effet depuis plusieurs jours est grave. C’est grave en raison des débordements. Et donc mon premier mot est celui d’un appel au calme parce que je crois que bloquer les pistes d’aéroport, bloquer les décollages, parfois même bloquer le fonctionnement de l’île ne peut-être une réponse apportée à la situation. » [du territoire]

Compte-t-il prendre la suite de François Hollande jusque dans ses lapsus significatifs de sérieuses lacunes en géographie ?

Le lapsus en vidéo :

mar 28, 2017
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?