Lapsus de Jean-Christophe Cambadélis : « Une prière »

Lapsus CambadélisJean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, réagit au micro des 4 vérités sur France 2, le 28 novembre 2016, le lendemain de l’élection massive de François Fillon au second tour de la très réussie primaire de la droite et du centre. Il déplore la multiplication des candidatures à gauche, alors que le Président Hollande n’a pas confirmé la sienne et que le bruit court que Manuel Valls va quitter son poste de Premier ministre pour être libre de se présenter à la primaire de la gauche.

« Je constate une nouvelle fois qu’il y a une rage de fragmentation dans la gauche. Je la déplore et je la combats. Et donc le seul moyen de la surmonter, c’est qu’il y ait une prière… Une prière ! Une prière, on va la faire, et une primaire massive. »

Avec 7 candidats (déclarés ou potentiels) à la primaire de la gauche et 7 autres candidats hors de cette primaire, la gauche a effectivement besoin de prier le ciel pour que s’accomplisse le miracle d’être présente au second tour de l’élection présidentielle de 2017.

Lapsus à 8’10 :

nov 28, 2016
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?