Lapsus de Laurent Fabius : \ »Monsieur Assad\ »

\"LaurentLaurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, intervient à l’Assemblée nationale, lors de la séance des Questions au gouvernement du 10 novembre 2015. Il répond à Claude Goasguen, député Les Républicains, qui l’a interpellé sur la prochaine visite du président iranien Rohani, allié de Bachar el-Assad,

Nous avons [avec Mohammad Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères iranien] des divergences profondes en ce qui concerne la Syrie. Nous considérons qu’il n’est pas possible qu’à terme, ce soit Monsieur Bachar el-Assad qui gouverne la Syrie. Et nous considérons – point supplémentaire, Monsieur Assad – qu’il n’est pas envisageable… Excusez-moi, excusez-moi, excusez-moi deux fois !

Un lapsus qui « retourne le compliment » : en juin 2015, Claude Goasguen avait accusé le gouvernement français de soutenir le terrorisme en ayant armé les rebelles d’al-Nosra, la frange syrienne d’al Qaida dont Fabius avait dit, en décembre 2012 dans les colonnes du Monde, qu’elle faisait « du bon boulot ». Pour ce choix, il avait fait l’objet d’une plainte déposée devant la cour de la République par 14 victimes syriennes de Daesh. Déboutée une première fois, la plainte a été rejetée en appel fin septembre 2015, le tribunal s’estimant incompétent à juger des actes de gouvernement relevant de la politique extérieure de la France.

Vidéo à 36’40’’:


Parlement’air – Questions au gouvernement… par LCP

nov 16, 2015
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?