Lapsus de Mario Draghi : « Nous n’en avons pas encore parlé »

Draghi lapsusMario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne, donne une conférence de presse, le 8 septembre 2016 à Francfort sur le Main, après la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de l’institution. Il annonce qu’aucune mesure supplémentaire n’a été prise pour soutenir la croissance puis répond aux questions.

« Les raisons pour lesquelles l’objectif (de croissance) à 2 %, choisi il y a des années, est toujours là ? Nous n’en avons pas encore parlé… Excusez-moi, ce « encore » est de trop. Nous n’en avons pas parlé (il rit). »

Bref, la BCE maintient ses taux d’intérêt très bas mais ne s’engage à rien de plus… C’est pourtant quasi un cas d’école en matière de lapsus révélateur : il sait que la BCE devra tôt ou tard envisager la révision de ce taux, attendue par les marchés financiers.

Vidéo à 1h53’18 :

sept 12, 2016
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?