Lapsus de Nicolas Sarkozy : \ »Passe moi la salade, je t\’envoie la rhubarbe\ »

\"SarkozyNicolas Sarkozy, président de Les Républicains, revendique d’abord, le 8 décembre 2015 dans Le 20 h sur France 2, d’être comme un médecin qui doit poser un diagnostic sur le mal français pour apporter le bon remède.

Quand on lui demande s’il va remercier les listes de gauche qui se sont désistées au profit de son camp pour contrer le Front National en passe de remporter trois régions, alors qu’il refuse de former ailleurs le même front républicain, il répond :

Non, ce n’est pas comme ça que ça se passe : « Passe-moi la salade, je t’envoie la rhubarbe » !

La vraie citation pour signifier les accords de complaisance est : « Passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné », les deux plantes étant des purgatifs. Balzac la formule dans Les Illusions perdues en allusion à L’Amour médecin de Molière (III, 1), où, après réconciliation entre deux médecins, l’un d’eux conclut : « Qu’il me passe mon émétique pour la malade dont il s’agit, et je lui passerai tout ce qu’il voudra pour le premier malade dont il sera question. » Sarkozy voulant purger la France de son trop d’impôts, de fonctionnaires et d’émigrés, son lapsus révèle combien il estime que Hollande raconte des salades.

Vidéo à 33’ 00’’ :

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-lundi-7-decembre-2015_1199685.html

déc 14, 2015
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?