Lapsus de Didier Guillaume : « La démission de Hollande »

didier-guillaume-lapsusDidier Guillaume, président du groupe socialiste et apparentés du Sénat, est L’Invité politique de Radio Classique/Paris Première, le 30 novembre 2016. Il nie en savoir plus sur l’éventuelle candidature de François Hollande à la présidentielle de 2017.

En savoir plus...
1 décembre 2016
Patrick Levy-Waitz

Lapsus de Jean-Christophe Cambadélis : « Une prière »

Lapsus CambadélisJean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, réagit au micro des 4 vérités sur France 2, le 28 novembre 2016, le lendemain de l’élection massive de François Fillon au second tour de la très réussie primaire de la droite et du centre. Il déplore la multiplication des candidatures à gauche, alors que le Président Hollande n’a pas confirmé la sienne et que le bruit court que Manuel Valls va quitter son poste de Premier ministre pour être libre de se présenter à la primaire de la gauche.

En savoir plus...
28 novembre 2016
Patrick Levy-Waitz

Lapsus de Mario Draghi : « Nous n’en avons pas encore parlé »

Draghi lapsusMario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne, donne une conférence de presse, le 8 septembre 2016 à Francfort sur le Main, après la réunion mensuelle du conseil des gouverneurs de l’institution. Il annonce qu’aucune mesure supplémentaire n’a été prise pour soutenir la croissance puis répond aux questions.

En savoir plus...
12 septembre 2016
Patrick Levy-Waitz

Lapsus de François Hollande : « Si je ne suis pas… »

Hollande lapsusFrançois Hollande, invité de La Matinale d’Europe 1, le 17 mai 2016, répond sur la possibilité qu’émerge un projet alternatif de gauche pour la prochaine élection présidentielle, à la suite de l’appel lancé la veille par Arnaud Montebourg depuis le mont Beuvray.

En savoir plus...
17 mai 2016
Patrick Levy-Waitz

Lapsus de Christian Paul : « Au risque de retour de la gauche au pouvoir »

Christian Paul lapsusChristian Paul, député PS de la Nièvre, intervient dans « Bourdin direct » sur BFM TV, le 12 mai 2016, en tant que chef de file des députés socialistes « frondeurs ». Pour deux voix manquantes, ceux-ci n’ont pu déposer leur motion de censure « des gauches » contre le Gouvernement Valls qui venait d’engager sa responsabilité (article 49-3) pour forcer l’adoption de la loi El Khomri sur le Travail.

En savoir plus...
13 mai 2016
Patrick Levy-Waitz
Pages :«1234567...18»

Vous cherchez un lapsus ?