Lapsus de Nicolas Sarkozy – \ »Au service des injustices…\ » – 31 mars 2005

Nicolas Sarkozy, député de la sixième circonscription des Hauts de Seine, patron de l’UMP, est l’invité de 100 minutes pour convaincre en mars 2005.

\ »Je veux mettre au service des injustices plus de moyens.\ » [de la lutte contre les injustices]

En novembre 2004, le président Chirac l’avait enjoint de choisir : il démissionne alors de son poste de ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie dans le gouvernement Raffarin pour prendre la présidence de l’UMP. Pourtant, le 2 juin 2005, un mois après ce lapsus, il sera nommé ministre de l\’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire dans le Gouvernement Villepin tout en gardant cette présidence. Il déclenche aussitôt la polémique en déclarant, le 20 juin, à La Courneuve où un enfant de 11 ans a été tué par balle, qu’il va « nettoyer au Kärcher » la cité des 4000, ce que la population défavorisée vit comme injuste et stigmatisant. Il appelle, de surcroît, le 22 juin, à sanctionner le juge d’application des peines qui a libéré l’assassin récidiviste de la joggeuse Nelly Crémel, ce qui lui vaut un rappel à l’ordre du Premier ministre, concernant le respect de l’indépendance de la justice.

Source : 31 mars 2005, 100 minutes pour convaincre, France 2.

mar 30, 2005
Patrick Levy-Waitz

Vous cherchez un lapsus ?